Les engagements
> Cliquez sur les images pour agrandir
Un passé brillant
L'exploration du monde marin s’est largement développée sous l’impulsion du Prince Albert Ier de Monaco.

« Alors j'ai voulu combler une lacune, en créant moi-même et en établissant à Paris un centre d'études océanographiques étroitement relié avec les laboratoires et collections du Musée océanographique de Monaco, où je réunis depuis vingt ans les résultats de mes travaux personnels et de ceux des éminents collaborateurs qui me sont venus de tous les pays d'Europe. »

C'est en ces termes que le prince Albert Ier évoque les raisons qui l'ont poussé à fonder les deux établissements (courrier de 1906 adressé au Ministre français de l'Instruction publique).

Depuis, l’extraordinaire richesse et l’extrême fragilité de certains écosystèmes et la manière dont les activités humaines les affectent ont été largement vulgarisées par le célèbre commandant Cousteau, ancien directeur du Musée océanographique de Monaco pendant 31 ans (de 1957 à 1988).

Elles sont reprises et mises à jour par l’exposition temporaire en cours : «La Méditerranée, splendide, vivante, fragile».
Copyrights © Musée océanographique de Monaco - Réalisation Media & Events