Ses beautés à préserver
> Cliquez sur les images pour agrandir
Les flots, au large
La faune de la pleine eau comprend de très nombreuses espèces dites "pélagiques".

A la base des chaines alimentaires du large, se trouve du plancton, constitué essentiellement de micro-algues et de minuscules crustacés, des copépodes.

Les poissons bleux (sardines, anchois, maquereaux, chinchards) se déplacent en bancs compacts à la recherche de zooplancton. De petits prédateurs très mobiles les suivent de près et les attaquent parfois, bonites, pélamides, coryphènes, thons. Des prédateurs encore plus gros sillonnent les flots bleus du large comme les marlins, les espadons et les requins, souvent accompagnés de leurs poissons pilotes, eux aussi à la recherche de leurs proies.

Plusieurs grandes espèces de sélaciens fréquentent la Méditerranée, notamment les raies pastenagues du large, le requin bleu, le requin mako, le requin renard mais aussi des espèces spectaculaires et légendaires telles que le grand requin blanc, plusieurs espèces de requin marteau et la raie manta de Méditerranée, que l'on ne rencontre que dans cette mer. A l'instar des océans, la Méditerranée a été vidée de ses requins et de ses raies et certaines espèces jouissent désormais d'un statut de protection.

La pleine eau est également la zone de prédilection d'espèces rarement observées comme le roi des harengs ou régalec ou le rouffe impérial.

On rencontre aussi de nombreuses tortues de mer et en particulier la tortue caouane et plus de 20 espèces de cétacés dont 8 peuvent être considérées comme communes :
dauphin bleu et blanc, dauphin de Risso, globicéphale noir ou baleine-pilote, grand dauphin, cachalot, dauphin commun, baleine à bec de Cuvier et le plus grand d'entre-eux, le rorqual commun.
Copyrights © Musée océanographique de Monaco - Réalisation Media & Events